ecarte tes cuisses

Comment donner une bonne fésée érotique

Cet article est basé sur une vision de la fessée partagée par beaucoup et peut ne pas être la vérité absolue. Cependant, vous y obtiendrez des informations non négligeables sur une séance de bonne fessée érotique. Chaque partenaire est différent sur l’acte de la fessée : certains aiment être attachés, d’autres fesser dans une position particulière. Tout de même, l’acte de la fessée érotique tient sur une bonne base commune à toutes les formes de fessées.

Pour bien fesser et avoir du résultat

Ce n’est pas la poigne qui compte. Il faut apprendre à doser car il s’agit d’une question de niveau entre la douleur et le plaisir propre à chacun. Gardez en tête que la fessée est un acte de don, très charnel et sensuel, on ne l’inflige pas. On le donne à la main et on peut même ressentir les vibrations du corps de sa/son partenaire à chaque claque.

Elle doit être musicale, une symbiose entre les chairs de votre main et celles des fesses de votre partenaire. Les sonorités de vos claques donnent du rythme, laisse un moment de pause et l’action est très instinctive, comme une sorte de composition musicale.
A savoir que le plaisir se transmet des fesses au sexe, étant en rapport, et l’intensité de la chaleur sur les fesses peuvent provoquer l’orgasme. Si vous êtes intéressé(e) par une fessée d’expérience avec une partenaire professionnelle, contactez Maitresse anais.

La fessée doit être convaincante

Il est essentiel que le fesseur ou la fesseuse trouve la limite d’acceptation de l’autre et à partir de là donner des claques qui trouvent leur résonance. Elles devront laisser des traces, durer un certain temps et être mesurées au niveau de l’attente, les caresses et les claques. L’alternance entre la douceur et la violence (succession de claque intensive et effleurement du bout des doigts des chairs rougies) provoque de la chaleur provoquant une vague de plaisir pouvant porter à l’orgasme.

Astuces d’une bonne fessée érotique

Déjà chaque fesse devra recevoir autant de claques que l’autres. Lorsque votre partenaire n’offre plus de résistance, tapotez du bout des doigts et même d’un bout de sexe, la raie de ses fesses, les réactions seront immédiates.
Certaine femmes aiment le sentiment d’humiliation dans la fessée.
C’est au moment où la personne fessée lâche toute résistance qu’il est conseillé au fesseur de donner des claques en rythme et sans pause, en ne s’arrêtant pas jusqu’au commencement de son orgasme. Une fois la jouissance a commencé, le plaisir ne peut plus suivre la douleur ressentie et vous devriez reposer votre main.


Espérant que cet article vous apportera les plus pour votre prochaine séance de fessées.